C'est le moyen qu'a trouvé la nature pour protéger ses fragiles bourgeons : la sécrétion de propolis. C'est une substance résineuse que les abeilles récoltent sur les bourgeons des arbres, surtout les peupliers, sapins, pins, bouleux, aulnes...

Les abeilles la récoltent sur leurs pattes arrières comme le pollen et s'en servent pour colmater les fissures de la ruches, fixer les cadres, consolider les cellules, gérer la ventilation en ouvrant ou fermant le trou de vol, et pour recouvrir les animaux qui pénètrent dans la ruche et qui sont immédiatement attaqués par les gardiennes.

Je la récolte dans les hausses à miel en raclant les dépôts entre chaque cadre. Et je la prépare en teinture-mère par dissolution dans de l'alcool à 70°. La propolis brute ou sous forme de teinture-mère est un très puissant anti-infectieux : antifongique, antiseptique, antibiotique. Elle est recommandée pour les maux de gorge, pour tous les problèmes de la sphère ORL, pour les mycoses... Elle a de plus un pouvoir anesthésiant, cicatrisant et anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire.